articles, bagua zhang, maîtres, taiji quan, xingyi quan

Maître Wang Shu Jin

9 février 2008

Maître Wang Shu Jin (Wang Hen Sun) est né en 1904 à Tianjin. À l’âge de 18 ans, il débute l’étude du ba gua zhang et du xing yi chuan sous la tutelle du maître Zhang Zhao Dong. Il étudiera auprès de ce maître jusqu’à la mort de ce dernier en 1940. En 1934, Wang Shu Jin entreprend pendant une année l’étude du zhàn zhuang auprès de son oncle le maître Wang Xiang Zhai le fondateur du yi chuan. Wang Shu Jin était également un profond pratiquant du Bouddhisme et pratiquait le végétarisme.

Me Wang Shujin

Maître Wang Shu Jin dans une posture de xingyi quan

En 1948, Wang déménage à Taiwan et y fonde l’école d’arts martriaux Cheng ming où il enseigne le xing yi chuan et le ba gua zhang. C’est à Taiwan qu’il fait la rencontre et développe des relations avec maître Chen Pan Ling qui lui enseigne sa forme de tai-chi chuan unifié. Maître Wang incopore ses connaissances du xing yi chuan et du ba gua zhang ainsi que son expérience du combat dans la forme que lui enseigne Chen Pang Ling. Cette forme devient la forme des synthèses authentiques ou zheng zong tai-chi chuan.

Maître Wang Shu Jin était réputé pour ses capacités de combatant. Il relève d’ailleurs de nombreux défis au cours de sa vie. Il fera également de nombreuses démonstrations de ses capacités et de son art en Chine, à Taiwan ainsi qu’au Japon. C’est d’ailleurs lui qui introduira le tai-chi chuan au Japon.

Maître Wang Shujin a eu de nombreux disciples et élèves de toutes nationalités, dont Maître Wang Fulai qui lui succède aujourd’hui à la tête de l’école Cheng ming.

You Might Also Like

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.