karaté-do

Maître Hironori Ohtsuka

1 janvier 2009

Maître Hironori Ohtsuka est né en 1892 dans la ville de Shimodate à Ibaragi au Japon. Il est le premier né d’une famille de quatre enfants et d’un père docteur en médecine. Son grand oncle, Chojiro Ebashi, qui était samourai, l’initie à la pratique du ju-jutsu et du sabre alors qu’il est très jeune.

Me Ohtsuka Hironori

Maître Hironori Ohtsuka

À l’âge de 13 ans, il entre au dojo de Maître Tatsusaburo Nakayama où il étudie principalement le ju-jutsu de l’école Yôshin-ryu ainsi que le kendo. Il y étudie jusqu’à son entrée à l’université de Waseda en 1910. Lors de la période de ses études universitaires, il s’entraine dans plusieurs dojo de ju-jutsu de Tokyo.

À l’âge de 24 ans, il poursuit son étude du ju-jutsu de l’école Yôshin-ryu auprès de Maître Kanaya. Maître Kanaya est également un expert en médecine traditionnelle et, après deux années d’études, Hironori Ohtsuka reçoit son diplôme dans ce type de médecine. Il devient alors professionnelle dans les soins de fractures et articulations et se lance dans la pratique intensive des arts martiaux. À 28 ans, il reçoit le diplôme de l’école de ju-jutsu Yôshin-ryu des mains de Maître Nakayama.

En 1922, son ami Itô, qui était 5ième dan de judo, lui parle pour la première fois de l’art du Ryukyu-karate-jutsu. Il lui raconte que Maître Jigoro Kano, le fondateur du judo, a invité Maître Gichin Funakoshi d’Okinawa pour y donner une démonstration de cet art martial. Hironori Ohtsuka décide alors de rendre visite à Maître Funakoshi et, suite à cette rencontre, il débute la pratique du karate.

Me Ohtsuka & Me Funakoshi

Maître Hironori Ohtsuka avec Maître Gichin Funakoshi

Maître Ohtsuka s’initie au curriculum de l’art martial de Maître Funakoshi et apprend les quinze kata de son école en un an et demi. En s’appuyant sur son expertise basée sur dix-sept années de pratique du ju-jutsu, Maître Ohtsuka constate cependant que plusieurs éléments de ces kata sont inapplicables en combat. Pour compléter son éducation en karaté, il veut voyager à l’île d’Okinawa, berceau de cet art martial. Cependant, il décide de d’abandonner son voyage car une démonstration de budô organisée au dojo du palais impérial est annoncée et, le karate-jutsu a la possibilité d’y exceptionnelle d’y être démontré. Maître Ohtsuka et Maître Funakoshi élabore ensemble le contenu de cette démonstration. Ils y incluent les kata de Maître Funakoshi ainsi que des exercices de combat à deux élaborés par Maître Ohtsuka à partir de son expérience du ju-jutsu. La démonstration de Maître Ohtsuka est fort apréciée et suite à cette dernière, une dizaine d’universités de la région de Tokyo rejoignent l’enseignement des Maîtres Funakoshi et Ohtsuka. Maître Ohtsuka devient alors l’assistant de Maître Gichin Funakoshi.

funakoshi-ohtsuka

Maître Ohtsuka et Maître Funakoshi en exercices de combat

Maître Hironori Ohtsuka se détache cependant peu à peu de l’enseignement de Maître Funakoshi en explorant de plus en plus les exercices de combat à travers différents modèles comme la boxe et le kendo. Cette approche trop axée sur le combat irrite Maître Funakoshi qui la trouve inadmissible selon sa philosophie personnelle de la pratique. L’école de Maître Funakoshi se divise alors en deux. Maître Ohtsuka fusionne de son côté de plus en plus la pratique du karaté et du ju-jutsu dans son enseignement.

Il travaille alors avec de nombreux experts. Il se lie d’amitié avec Maître Yasuhiro Konishi qui élabore sa propre méthode en intégrant les éléments du kendo à sa pratique du karaté. Cette collaboration durera toute leur vie. En 1928, Maître Konishi présente Maître Choki Motobu à Hironori Ohtsuka. Maître Motobu, qui arrive d’Okinawa, est reconnu pour ses qualités de combattant et sa rencontre enrichie grandement la réflexion de Maître Ohtsuka sur les kata de karaté. Il étudie aussi auprès de Maître Kenwa Mabuni, le fondateur de l’école shito-ryu. La connaissance profonde de multiple kata par Maître Mabuni est une autre occasion unique pour Maître Ohtsuka de poursuivre sa réflexion et ses connaissances sur l’art du karaté. Il travaillera ainsi auprès de nombreux experts au cours de sa vie.

En 1934, Maître Hironori Ohtsuka ouvre un dojo à tokyo. Il reçoit en 1938 le titre de renshi de la butoku-kai et devient professionnel de l’enseignement du karaté. Il nomme alors son école wado-ryu. En 1942, il reçoit le titre de kyôshi de la butoku-kai alors que la seconde guerre mondiale fait rage. Après la guerre, Maître Ohtsuka reprend peu à peu l’enseignement dans divers universités.

otsuka_hironori-jiro

Maître Hironori Ohtsuka en démonstration avec son fils Jiro Ohtsuka

En 1966, l’empereur Hirohito donne le titre de Kun Goto Suokuo Kyoku jujitsu Shuo à Hironori Ohtsuka pour son dévouement au développement de la pratique de l’art martial. En 1972, il reçoit le titre historique de meijin, une première pour un adepte de karaté au Japon.

L’école wado-ryu se développe alors de plus en plus au Japon puis à travers le monde pour devenir une des quatre écoles principales de karaté moderne. L’école wado-ryu se caractérise par une pratique active des exercices de combat et Maître Ohtsuka ne retient que neuf kata dans son curriculum de pratique. Maître Hironori Ohtsuka meurt en 1982 à l’âge de 90 ans et son successeur officiel est son fils Jiro (Hironori) Ohtsuka.

Me Ohtsuka Hironori

portrait de Maître Hironori Ohtsuka

You Might Also Like

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.