articles, karaté-do, maîtres

Maître Chotoku Kyan

21 juin 2008

Maître Chotoku Kyan (1870-1945) est né d’une famille issue de la noblesse de l’île d’Okinawa au Japon. Très tôt, son père Chofu Kyan, qui était adepte du karaté, lui a imposé des exercices de renforcement afin fortifier son corps et son esprit.

Me Kyan Chotoku

portrait de Maître Chotoku Kyan

Par la suite, entre autre grâce à la position sociale de sa famille, il a pu recevoir l’enseignement de plusieurs des plus grands maîtres de l’époque tels que par exemple Sokon Matsumura (1809-1899), Ankô Itosu (1830-1915) et Kôkan Oyatomari (1831-1905). Maître Kyan était de très petite taille mais était un combattant très efficace. Il reçu le surnom de chan mi gua (kyan aux petits yeux).

Me Chotoku Kyan

Maître Chotoku Kyan

Plusieurs katas de l’école tomari-te ont été transmis à travers lui. Il a formé de nombreux élèves qui ont à leur tour fondé leur propre école de karaté-dô tels que les Maître :Tatsuo Shimabuku (1908-1975) fondateur de l’école isshin-ryu, Soshin Nagamine (1907-1997) fondateur de l’école matsubayashi shôrin-ryu, Tsuyoshi (Chinen) Chitose (1898-1984) fondateur de l’école chitô-ryu, Zenryo Shimabukuro (1908-1969) fondareur du shôrin-ryu seibukan et bien d’autres.

Me Kyan Chotoku

Maître Chotoku Kyan supervisant ses élèves

You Might Also Like

Password Reset
Please enter your e-mail address. You will receive a new password via e-mail.