maîtres, taiji quan

Maître Cheng Man Ching

9 avril 2012

Maître Cheng Man Ching est né en 1902 à Yonjia en Chine. Il reçoit une formation comme peintre et en médecine traditionnelle chinoise, puis travaille comme enseignant d’art et de poésie dans différente institutions. Au cours de la vingtaine, il est atteint de graves problèmes pulmonaires et il entreprend alors la pratique du tai chi chuan pour aider à sa guérison.

Me Cheng Manching

Maître Cheng Man Ching

Vers 1930, il fait la rencontre de Maître Yang Cheng Fu auprès de qui il étudie le tai chi chuan de la famille Yang jusqu’à la mort de ce dernier en 1936. Il enseigne le tai chi chuan par la suite dont, entre autre, à des troupes militaires à Chung King. Il développe également peu à peu au court de cette période sa propre forme écourtée de tai chi chuan en 37 postures.

Me Cheng Manching

Maître Cheng Man Ching

En 1949, Maître Cheng Man Ching déménage à Taïwan où il enseigne le tai chi chuan de même que la pratique de la médecine traditionnelle. En 1950, il publie un livre qui sera traduit en anglais (Cheng’s 13 chapters of T’ai Chi boxing). Il écrira de nombreux ouvrages sur la pratique du tai chi chuan au cours de sa vie. En 1964, il déménage avec sa famille à New-York où il enseigne activement le tai chi chuan.

Me Cheng Manching20

Maître Cheng Man Ching en travail de pousse mains

En 1974 il retourne vivre à Taïwan où il décède le 26 mars 1975. Il a eu de nombreux élèves au cours de sa vie dont, entre autres: Hsu I-Chung, Liu Hsi Heng, Benjamin Lo, William C. C. Chen, T.T. Liang, Robert W. Smith, Tam Gibbs, Lou Kleinsmith, Ed Young, Mort Raphael, Maggie Newman, Stanley Israel et bien d’autres. Maître Cheng Man Ching a laissé une empreinte profonde dans la diffusion du tai chi chuan hors de la Chine.

You Might Also Like

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.